L'enlèvement des déchets : quelles méthodes responsables adopter ?

Les tas d'ordures sont généralement laissés à la merci de l'environnement et des éléments. Parfois, ces décharges sont brûlées à l'air libre, ce qui peut dégager des fumées toxiques. De temps en temps, les déchets sont déversés illégalement dans les rivières et les canaux ou utilisés pour combler des dépressions sans consultation préalable. 

Ces pratiques entraînent de nombreux problèmes à long terme. Ceux-ci peuvent aller de la dégradation de la qualité du sol à la lixiviation de produits chimiques toxiques dans les sources d'eau souterraines. Pour éviter de tels scénarios, il convient donc d'adopter des méthodes d'élimination des déchets appropriées.

A découvrir également : Quel modèle de processeur choisir ?

Décharge

Dans ce processus, les déchets qui ne peuvent pas être réutilisés ou recyclés sont séparés et étalés en une fine couche dans les zones de basse altitude d'une ville. Une couche de terre est ajoutée après chaque couche de déchets. Pour plus d’informations, veuillez visiter le site web.

L'incinération

L'incinération est le processus de combustion contrôlée des déchets pour les réduire en matières incombustibles telles que les cendres et les gaz d'échappement. Les gaz d'échappement de ce processus peuvent être toxiques, c'est pourquoi ils sont traités avant d'être rejetés dans l'environnement. Ce processus réduit le volume des déchets de 90 % et est considéré comme l'une des méthodes d'élimination des déchets les plus hygiéniques. Dans certains cas, la chaleur générée est utilisée pour produire de l'électricité. Toutefois, certains considèrent que ce processus n'est pas très écologique en raison de la production de gaz à effet de serre tels que le dioxyde de carbone et le monoxyde de carbone.

Cela peut vous intéresser : Quelles sont les différentes étapes pour nettoyer sa tonnelle de jardin ?

Production de biogaz

Les déchets biodégradables, tels que :

  • Les produits alimentaires ;
  • Les déchets animaux ; 
  • Les déchets industriels organiques provenant des industries d'emballage alimentaire.

Ils sont envoyés dans des usines de biodégradation. Dans les usines de biodégradation, ils sont convertis en biogaz par dégradation à l'aide de bactéries, de champignons ou d'autres microbes. La matière organique sert de nourriture aux micro-organismes. Ce processus génère du biogaz, qui est utilisé comme combustible, et le résidu est utilisé comme fumier.

Le compostage

Toutes les matières organiques se décomposent avec le temps. Les restes de nourriture, les déchets de jardin, etc. constituent l'un des principaux déchets organiques jetés chaque jour. Le processus de compostage commence par l'enfouissement de ces déchets organiques sous des couches de terre et leur décomposition sous l'action de micro-organismes tels que les bactéries et les champignons.

Il en résulte la formation d'un fumier riche en nutriments. De plus, ce processus assure la reconstitution des éléments nutritifs dans le sol. 

Le lombricompostage

Le lombricompostage consiste à utiliser des vers pour dégrader la matière organique en un fumier riche en nutriments. Les vers consomment et digèrent la matière organique. Les sous-produits de la digestion qui sont excrétés par les vers rendent le sol riche en nutriments, favorisant ainsi la croissance des bactéries et des champignons. Ce système est également beaucoup plus efficace que le compostage traditionnel.

Copyright 2024. Tous Droits Réservés